Note importante:
Tous nos produits ont été testés de façon exhaustive. Cependant, comme tout cuir est unique, de par sa matière première et par les méthodes et produits de tannerie, nous recommandons de toujours faire un test dans un coin moins visible AVANT l'application de n'importe quel produit d'entretien du cuir.
» FAQ / SUPPORT » LE CUIR GRAS OU HUILEUX

Bottes de montagne en cuir huileux
Bottes de montagne en cuir huileux

LE CUIR GRAS OU HUILEUX

Comment nettoyer et hydrater

Introduction

D’apparence naturelle et robuste, le cuir huileux est souvent employé pour la fabrication de bottes de montagne, de chaussures de type « bateau » ou pour le matériel équestre. On retrouve aussi des blousons et des canapés fabriqués avec ce type de cuir.

L’utilisation d’huiles naturelles et synthétiques durant le tannage lui donne une bonne imperméabilité. Sa couleur varie selon le type de peau, les huiles et les teintures utilisées. S’il est «  huileux » au toucher il n’est pas pour autant « graisseux », et s’il n’est pas « brillant », il n’est pas non plus complètement mat. Il est habituellement plus épais et plus lourd que les autres types de cuir.

Le cuir huileux est résistant, facile d’entretien, et représente un bon investissement à long terme.


Conseils d'entretien pour le cuir gras ou huileux

Nettoyage

On peut le nettoyer avec un linge humide seulement, mais l’utilisation d’AQUILA est préférable non seulement pour éviter les dépôts sur le cuir de minéraux et de chlore contenu dans l’eau, mais pour dissoudre la saleté et la poussière naturellement attirées par ce type de cuir. Le nettoyage devrait être fait préférablement après chaque usage. Vaporisez et essuyez simplement. Il faut seulement quelques secondes et vous augmentez la durabilité de votre cuir.

Hydratation

L’hydratation se fait idéalement avec un produit à base d’huile de lanoline (souvent utilisée dans les procédés de tannerie). GRASSO est notre produit contenant le plus de lanoline. Il pénètre le cuir facilement et profondément, hydratant non seulement la surface du cuir, mais toute son épaisseur. Il redonne souplesse au cuir tout en ravivant sa couleur et ses qualités imperméables.

  • Avant & Après de bottes de montagne
    Traitées avec GRASSO et URAD Cordovan
  • Avant & Après Chaussures Dockers cuir huileux
    Traitées avec URAD brun pâle et GRASSO

Le marché regorge d’huiles de pied de bœuf, de castor, de vison, etc. Ces huiles pénètrent difficilement le cuir et les gens finissent par utiliser toutes sortes de trucs, tel celui de faire chauffer leurs bottes au four, pour aider l’huile à y entrer ! Mais ils ne font en réalité que mettre une couche de graisse sur leur cuir, ce qui attire de plus en plus de saleté et de poussière. On peut remarquer ces accumulations de saleté par des taches noires apparaissant sur le cuir. Ces taches empêchent le cuir de respirer, le font éventuellement sécher et craquer.

Parce que GRASSO pénètre entièrement le cuir, vous n’avez pas besoin de l’utiliser souvent. Une fois toutes les 2 , 3 ou 4 semaines est généralement suffisant. Si le cuir huileux est légèrement brillant, vous pouvez utiliser en alternance GRASSO et URAD (contenant de la lanoline et de la cire de carnauba).

Prenez note qu’une surutilisation de GRASSO peut faire basculer ses avantages en inconvénients : alors que GRASSO assouplit les cuirs neufs et rigides, tels les selles ou les gants de baseball, il peut aussi, si utilisé tous les jours et sur une longue période, rendre le cuir trop mou et sans forme.



Conclusion

Alors que la plupart des cuirs souffrent rapidement d’un manque d’entretien, le cuir huileux en sortira presque indemne... C’est une des raisons pour lesquelles il est souvent utilisé pour fabriquer bottes de travail ou articles en cuir à usage répétitif. D’apparence naturelle et décontractée, à la fois souple et robuste, résistant à l’eau et nécessitant peu d’entretien, le cuir huileux représente un bon investissement. Avec seulement un peu d’attention, il peut conserver une apparence saine et durer plusieurs années !